Bonjour soleil

 

Aujourd'hui, si vous le voulez bien, je vous emmène à Meillonas dans l'Ain, où nous étions passés en mai dernier

4

Meillonnas possède de remarquables maisons anciennes, dont de magnifiques maisons à colombages. Contrairement aux habitations du même type en Bresse, dont les colombages sont garnis en terre ou en briques, les maisons de ce type de Meillonnas ont leurs colombages garnis de pierres.

10

5

On aperçoit l'église en fond sur la droite

22

21

23

11

malheureusement, l'église était fermée et très peu de recul pour la photographier !

L’église actuelle, du XIVème comprenait, à l’époque médiévale, une abside à pans coupés, une travée de chœur et une nef flanquée de chapelles latérales. Elle subit de nombreuses modifications : l’abside date du XVème , les voûtes de la nef et une partie des chapelles furent refaites à la fin du XVIIème. Les bas côtés furent érigés au XIXème et reliés aux chapelles anciennes.

31

L’église actuelle présente une toiture à la bourguignonne, flanquée d’un clocher « A l’impériale », c’est à dire qui rappelle la forme de la couronne impériale. On retrouve beaucoup de clochers avec cette forme (Verjon, St Etienne du Bois, Pérouges …) reconstruits au milieu du XIXème, après que le préfet révolutionnaire Albite  ait fait abattre tous les clochers du nouveau département de l’Ain, clochers symboles de la puissance du clergé.

6

12

7


8

13

14

nous la contournons et pouvons l'admirer comme il se doit

27

Sur la façade de 1830, on remarque les vestiges d’une ancienne porte du XIVème 

15

deux heurtoirs se rajoutent à ma collection

26

9

20

de jolies plaques ornent les façades

La terre de Meillonnas était connue et exploitée depuis longtemps pour la fabrication de poterie, lorsque Gaspard Constant de Marron, baron de Meillonnas , décide en 1759 de fonder en son château une faïencerie. A partir de 1761 des faïenciers de renom, Claude Gautherot, Protais Pidoux, la famille Maurel donneront à la faïence de Meillonnas tout son prestige. L’âge d’or durera jusque vers 1845, à partir de cette date ne seront produites que des faïences utilitaires de facture banale.

16

19

17

18

des maisons tranquilles au milieu des géants de la nature

24

25

28

Nous allons terminer notre balade sur Le Guétali

En traversant Meillonnas et en longeant le parc municipal, on peut découvrir en bord de route un petit bâtiment  que l’on assimile à une gloriette, nom qui lui a longtemps été donné.

Ce petit bâtiment, originellement situé à l’angle des routes de Viriat et de Treffort et gênant la circulation, a été déplacé à l’occasion de la création de la nouvelle route. Il est à rattacher à la maison visible au fond du parc, maison du XIXème de style colonial de l’île de la réunion.Le véritable nom de ce bâtiment dans son île d’origine est « Guétali » nom créole qui signifie « Regarde le ». Petit pavillon d’angle, il sert à regarder ce qui se passe dans la rue sans être vu.

29

30

 

 Meillonnas possède 6 grands parcs établis au XIXème, plantés de grands arbres, qui font l’originalité du village. L’habitat n’est pas concentré en 1 cœur de village, mais il s’est organisé en quartiers autour des parcs entourés de hauts murs. Seul un parc devenu municipal, a été ouvert les murs ayant été abaissés, je vous emmènerai dans un prochain billet...

Merci à ce site dont je me suis inspirée pour vous donner tous ces détails

 

♥ Je vous souhaite une douce journée remplie de petits bonheurs ♥

 

Merci de me suivre au fil des jours et pour vos petits mots qui sont toujours source de bonheur pour moi  mailboite

 

ecrivons le bonheur